Le Kirghizistan, un lieu de prédilection des amateurs de voyage aventure

Le Kirghizistan, un lieu de prédilection des amateurs de voyage aventure

28 janvier 2019 0 Par Mickael

Le Kirghizistan est connu pour sa culture ancestrale et ses habitants semi-nomades. Il est prisé des amoureux de la nature et des amateurs de culture. Jalonné de plusieurs montagnes, le pays est idéal pour un trek et une escalade. Il attire principalement les randonneurs et les adeptes de circuit aventure.

Une randonnée pédestre hors du commun dans les montagnes du Kirghizistan

La montagne de Tian-Chan, la plus longue crête d’Asie, est un site incontournable pour un circuit aventure dans la contrée. Elle s’étend sur 2 800 km de long et 800 km de large. Ce site est composé de 40 pics culminant à plus de 6 000 m. Il est subdivisé en plusieurs sections. Dans la partie centrale du mont, les bourlingueurs verront 2 hauts sommets, à savoir les pics de la Victoire et de Khan-tengri. Ces cimes sont des sites légendaires. Au bord du nord du lac Issyk-Koul, les aventuriers trouveront la crête Kounguey Ala-Too. Celle-ci est la frontalière du pays avec le Kazakhstan.

En se dirigeant vers la partie sud du Kirghizistan, les touristes verront la montagne de Pamir. Cette dernière comprend les pics de Turkestan et les crêtes Alaysky. Par ailleurs, la contrée possède des petites chaînes de montagne comme Ak Cherak, Fergana, Tchatkal et Talas. Ces cimes sont prisées des alpinistes.

Les autres activités touristiques à pratiquer sur le territoire kirghize

Hormis la randonnée et l’alpinisme, d’autres activités sont à pratiquer au Kirghizistan. Lors d’un voyage aventure, les routards pourront faire du vélo sur les pistes cyclables du pays. La plupart des routes sur le territoire kirghize sont en pente et en mauvais état.

En outre, même si la contrée n’a pas accès à la mer, les amateurs de baignade seront comblés durant leur périple. En effet, ils peuvent se rendre aux plages du lac Issy Kul. Pendant les périodes estivales, les températures de l’eau sont clémentes. Ces rivages sont également adaptés à la pratique de jet-ski et à des balades en barques.

La dégustation des spécialités culinaires kirghizes et des boissons locales

Après leur excursion dans la nature, dans les restaurants ou chez les habitants, les routards peuvent déguster les spécialités culinaires kirghizes. La cuisine du Kirghizistan est simple. Elle regroupe essentiellement des plats de nomades. Le plov est le plat national du pays. Il est composé de riz, de viande de mouton, de carottes et d’autres légumes.

Le beshbarmak figure aussi parmi les spécialités culinaires kirghizes à apprécier. Il comprend de la viande de cheval, des pâtes, des pommes de terre et des oignons. Dans les marchés de rue, les touristes verront des vendeurs de chachliks. Ces derniers sont des brochettes de viande imprégnées de gras, d’oignons et de vinaigre blanc.

En ce qui concerne les boissons locales, le thé est le plus consommé. Il est servi avec tous les repas et dégusté à tout moment de la journée. En outre, il y a le kumiss. Il s’agit de lait de jument fermenté. Les Kirghizes consomment ce rafraichissement au long de l’année.